Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

Cinq astuces pour réduire son empreinte numérique Lecture : 5 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. Cinq astuces pour réduire son empreinte numérique

Cinq astuces pour réduire son empreinte numérique

Tous ces appareils que nous utilisons quotidiennement, pc, tablettes, smartphones et autres objets connectés génèrent de la pollution. Les data centers, ou centres de données, qui abritent des milliers de serveurs consomment énormément d’électricité. Voici cinq astuces simples pour participer à votre échelle à la réduction de l’impact du numérique sur l’environnement.

Il existe aujourd’hui 5 à 7 milliards d’appareils connectés dans le monde, 45 millions de serveurs et 800 millions d’équipements réseau comme les box ADSL par exemple. Le numérique est responsable, à l’échelle mondiale, de 4 % des émissions de gaz à effet de serre, soit cinq fois plus que l’ensemble du parc automobile français. Si cet impact est lié en grande partie à la construction et à la fin de vie des équipements tels que les smartphones, tablettes et ordinateurs, leur utilisation n’est pas sans incidence. Nous vous proposons quelques astuces à appliquer au quotidien et réduire ainsi votre empreinte numérique. 

Astuce n° 1 : débranchez vos équipements

Débrancher les appareils électroniques

Il est désormais connu et reconnu que les équipements électriques ou électroniques comme les télévisions ou consoles de jeux ne doivent pas être laissés en mode veille, mais éteints. Pourtant, éteindre vos appareils ne suffit pas à les mettre hors tension. Même si la consommation est faible, elle n’est pas nulle lorsque vos appareils sont éteints.

N’hésitez pas à brancher vos appareils sur une multiprise et à débrancher celle-ci lorsque vous allez vous coucher ou quand vous partez en vacances. Une box éteinte chaque nuit ne vous fera économiser qu’une dizaine d’euros par an, mais ce sera toujours autant d’électricité non consommée !

Astuce n° 2 : achetez des appareils reconditionnés

Réduire son empreinte numérique

L’objectif principal est de lutter contre la surconsommation et l’exploitation des ressources. La fabrication d’un ordinateur de 2 kg nécessite la mobilisation de 800 kg de matières premières, et génère 124 kg de CO2, sur les 169 kg qui seront émis sur l’ensemble de son cycle de vie.

Les minerais précieux comme le tantale, utilisé pour les smartphones, ou l’indium, présent dans les écrans plats LCD, s’épuisent à toute vitesse, et sont extraits de mines dans lesquelles les conditions de travail sont le plus souvent inhumaines. Il y a là matière à réfléchir à la nécessité ou non d’acquérir un smartphone dernier cri alors que le vôtre fonctionne encore parfaitement…

Autant que possible, privilégiez la réparation plutôt que le rachat en cas de panne. Et si vraiment votre téléphone ou ordinateur ne peut être réparé, deux gestes seront d’une grande aide pour l’environnement :

  • Rééquipez-vous en achetant du matériel reconditionné : ce matériel est de seconde main, mais il est remis en état en atelier, contrôlé et vendu sous garantie.
  • Recyclez votre ancien matériel : la plupart des composants sont recyclables et réutilisables. Ne les laissez pas prendre la poussière chez vous, mais déposez-les chez un revendeur ou dans un point de collecte situé en grande surface ou en déchèterie.

Astuce n° 3 : activez le mode sombre

Écran de smartphone

Tous les ordinateurs et smartphones ont un mode économie d’énergie qu’il est important d’activer pour diminuer votre consommation électrique et donc votre empreinte numérique. Il existe également aujourd’hui un mode sombre pour les smartphones, disponible sur Android depuis la version 9 et sur les iPhone. Il est également présent sur les tablettes et ordinateurs, mais aussi sur plusieurs sites, applications ou systèmes d’exploitation.

Lorsque ce mode est activé, le fond d’écran est noir et l’écriture blanche. Or, les pixels sombres consomment moins d’énergie : vous économisez ainsi votre batterie et contribuez à prolonger sa durée de vie. Autre bénéfice : vous fatiguez moins vos yeux !

Astuce n° 4 : choisissez un moteur de recherche écolo

Il existe des alternatives à Google, notamment Ecosia, un moteur de recherche allemand qui a établi un partenariat avec Bing et Yahoo pour augmenter ses performances.

Ecosia mène une politique zéro émission de carbone, et compense le CO2 émis par les recherches des internautes en faisant appel à l’organisation Myclimate, qui propose un programme de compensation carbone.

80 % des bénéfices obtenus par les liens publicitaires sont reversés à des programmes de reforestation au Pérou, en Indonésie, au Burkina Faso et à Madagascar, soit environ 2000 euros par jour. Ce moteur de recherche compte aujourd’hui plus de trois millions d’utilisateurs et a permis de replanter plus de 6,7 millions d’arbres.

Astuce n° 5 : ne surchargez pas les data centers

Pollution numérique

Pour cela, plusieurs petits gestes sont réalisables :

  • privilégiez le stockage local au cloud 
  • n’envoyez pas trop de mails, notamment avec des pièces jointes lourdes et de multiples destinataires 
  • faites régulièrement le tri dans vos mails, spams compris 
  • évitez les images haute définition en signature de mail 
  • enregistrez vos onglets en favoris plutôt que de les laisser ouverts

Réduire les impressions papier

Et bien sûr, réduisez au maximum vos impressions papier !