Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

Comment se faire livrer des produits frais et locaux pendant le confinement ? Lecture : 3 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Alimentation
  4. Comment se faire livrer des produits frais et locaux pendant le confinement ?

Comment se faire livrer des produits frais et locaux pendant le confinement ?

En période de confinement, il est important de continuer à se nourrir sainement. Grâce à des initiatives locales, vous pouvez désormais faire votre marché en commandant sur internet puis vous faire livrer le tout ! Tour d’horizon des solutions pour acheter frais et local en ce moment.

Se retrouver confiné, on a connu plus fun comme situation. Mais est-on pour autant obligé de se couper de tous les plaisirs de la vie, dont la bonne nourriture ? Si vous vous demandez comment vous faire livrer des fruits et des légumes de saison et locaux en période de confinement ou comment trouver des artisans boulangers qui livrent, on vous présente quelques initiatives qui vous permettent de manger bon et sain, même en restant enfermé chez soi. 

À Paris, le marché de Rungis ouvre son site internet

Le MIN, en partenariat avec la région Île-de-France, a ouvert la plateforme « Rungis livré chez vous » qui a pour but de permettre aux consommateurs de commander leurs produits frais en ligne avec des livraisons à domicile possibles 2 jours par semaine à partir de 50 euros d’achats, le mercredi et le vendredi. 

« Rungis livré chez vous a vocation à devenir les taxis de la Marne de la guerre contre le coronavirus », se réjouit le président du marché de Rungis, Stéphane Layani.

Lancé lundi 30 mars, le site rencontre déjà un fort succès et ceux qui y travaillent redoublent d’efforts pour approvisionner les consommateurs.

Epicery à Paris et Lyon, bientôt dans d’autres villes

La plateforme Epicery regroupe des commerçants et des artisans (bouchers, boulangers, fromagers) en région parisienne et en région lyonnaise. En se connectant au site, on peut trouver un commerçant près de chez nous et passer commande pour ensuite être livré à vélo. Ce super concept qui donne accès à de très beaux et bons produits sera très prochainement étendu à d’autres villes comme Marseille, Bordeaux, Nantes ou encore Deauville. 

« Ces derniers jours, nous sommes passés de 500 à 2 000 ou 2 500 commandes par jour », commente le président fondateur d’Epicery, Édouard Morhange, qui souligne « un enjeu essentiel du moment : permettre aux petits commerçants de lutter contre les géants d’internet ».

Il a également fait savoir que l’abonnement au site des commerçants d’ordinaire payant (129 euros par mois) était offert en ce moment. 

Rapidle, la solution « click and collect »

La spécialité de Rapidle c’est le « click and collect ». On passe tranquillement commande sur internet et on passe récupérer sa commande chez les commerçants en mode coupe-file, ce qui prend 1 min chrono. Tout est déjà préréglé, votre commande est prête à être emportée.

« Nous avons enregistré un boom de demande d’adhésion à notre solution par les commerces de proximité depuis le 13 mars. Les comportements vont changer et les commerçants l’ont bien compris. Pour faire face à la grande distribution, pour faciliter l’écoulement des stocks en période de crise et parce que tous souhaitent évoluer vers une solution facilitant les échanges commerciaux, nous avons enregistré une hausse de 2 000 % des demandes d’adhésion par jour, passant de 2 régulières à 40 et ce chiffre risque d’augmenter ! C’est un énorme boom de la digitalisation des commerces de proximité » a expliqué Steeve Broutin, cofondateur de Rapidle sur leur site internet.