Comment fabriquer une bouillotte sèche ? Lecture : 6 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. Comment fabriquer une bouillotte sèche ?

Comment fabriquer une bouillotte sèche ?

La bouillotte est le remède de grand-mère par excellence : elle réchauffe, détend, décontracte les muscles et soulage les douleurs. Habituellement remplie d’eau, elle n’est toutefois pas toujours pratique à manipuler et encore moins à transporter. Il existe également des bouillottes sèches, qui sont idéales en toutes occasions. Elles sont très simples à fabriquer, économiques et écologiques. Découvrez ici comment en faire une maison DIY : choix de la garniture, du tissu, les étapes de couture...

 

Comment fonctionne une bouillotte sèche ?

Une bouillotte sèche, comme son nom l’indique, ne contient pas d’eau : elle est remplie de graines ou autres éléments végétaux, qui stockent la chaleur et la diffusent progressivement.

Garniture : quoi mettre dans une bouillotte sèche ?

Pour garnir votre bouillotte sèche, vous pouvez par exemple la remplir de :

  • grains de riz
  • noyaux de cerise
  • haricots secs
  • graines de lin ou de tournesol
  • lentilles
  • pois chiches
  • grains de blé

Pour la garniture, à vous de choisir en fonction de votre budget et de ce que vous avez déjà à disposition dans vos placards ! Gardez en tout cas à l’esprit que vous pouvez utiliser, selon vos préférences, des céréales, des légumes secs, des graines ou encore des noyaux.

Comment faire chauffer une bouillotte sèche ?

La bouillotte sèche se chauffe :

  • Au micro-ondes : à 800 W pendant 2 minutes, avec un petit verre d’eau pour humidifier l’atmosphère
  • Sur un radiateur
  • Au four traditionnel, à une température maximale de 80 à 100 °C pendant une dizaine de minutes, idéalement dans un plat.

Toutes les sources de chaleur sont efficaces, à condition qu’elles ne soient pas brûlantes. Pour profiter plus longtemps de la chaleur émise par la bouillotte, n’hésitez pas à malaxer les graines ou noyaux qu’elle contient. Vous pouvez aussi la malaxer en cours de chauffe, pour que toutes les graines soient uniformément chauffées.

La bouillotte sèche peut également servir à appliquer du froid sur un muscle ou une articulation endoloris. Il suffit pour cela de la placer au réfrigérateur, protégée dans un sac, pendant 2 ou 3 heures, ou au congélateur pendant une trentaine de minutes.

Pourquoi fabriquer une bouillotte sèche ?

Les avantages d’une bouillotte sèche sont nombreux. Tout d’abord, il s’agit d’un accessoire écologique et économique qui vous permet de ne pas gaspiller d’eau, et que vous pouvez fabriquer vous-même à moindres frais.

Elle peut prendre toutes les formes, et être plus ou moins grande selon l’usage principal à laquelle elle est destinée. Vous choisissez vous-même le tissu, qu’il s’agisse des motifs ou de la texture. C’est également une alternative plus sûre à la bouillotte remplie d’eau chaude : même si elle venait à s’ouvrir accidentellement, les risques de brûlure sont beaucoup plus faibles.

La bouillotte sèche peut aussi permettre de supprimer, ou de réduire, la prise d’antalgique. En cas de règles douloureuses par exemple, la chaleur atténue les crampes et a un effet calmant. Même chose pour les torticolis, les contractures et même les douleurs provoquées par l’arthrose. Placée au congélateur, la bouillotte sèche peut également soulager les migraines ou la sensation de jambes lourdes.

Quel tissu choisir pour une bouillotte sèche ?

Pour fabriquer votre bouillotte sèche, il est important de choisir des fibres naturelles et d’éviter le synthétique, notamment le polyester, qui peut brûler et qui ne conserve pas toujours bien la chaleur. Le tissage doit être serré pour que les graines ne puissent pas s’échapper, et le tissu doit être assez épais pour restituer la chaleur le plus longtemps possible.

Le coton ou encore le lin sont tout à fait indiqués pour fabriquer une bouillotte sèche. Vous pouvez également confectionner une housse si le tissu de la bouillotte est fin : vous n’aurez ainsi que la housse à laver. De plus, comme elle s’enlève lorsque vous réchauffez la bouillotte, vous aurez davantage de choix : pas de crainte, en effet, que le tissu choisi ne résiste pas à la chaleur du four ou du micro-ondes.

Couture : comment coudre votre bouillotte sèche ?

Pour coudre votre bouillotte, choisissez tout d’abord les dimensions souhaitées. N’hésitez pas à prévoir des dimensions assez grandes si votre bouillotte a principalement pour but de vous réchauffer : elle couvrira ainsi une plus grande surface de votre corps.

Les 3 étapes de couture, du tracé des dimensions au remplissage de votre bouillotte sèche :

  • 1/ Tracez ces dimensions et la forme voulues au crayon, sur le tissu choisi, et découpez en ajoutant une marge d’1 cm par rapport au tracé.
  • 2/ Coupez deux morceaux de tissu de la même dimension, et placez les endroit contre endroit, en les épinglant pour les maintenir en place.
  • Si votre bouillotte est rectangulaire ou carrée, découpez tout simplement deux fois la hauteur souhaitée et pliez le tissu en deux.
  • Dans tous les cas, tracez un repère pour savoir où arrêter votre couture afin de laisser une ouverture. Prévoyez au moins 3 ou 4 centimètres pour pouvoir glisser les graines ou les noyaux.
  • 3/ Cousez ensuite au point droit sur 3 côtés, à 1 cm du bord, en faisant un point d’arrêt au niveau du repère pour l’ouverture. Coupez les angles et remplissez la bouillotte de graines, de céréales ou de noyaux grâce à un entonnoir. Si vous n’avez pas d’entonnoir, une feuille de papier roulée en cône fera tout aussi bien l’affaire.
  • La bouillotte ne doit pas être totalement remplie : laissez suffisamment d’espace pour pouvoir malaxer et déplacer le contenu. Fermez ensuite l’ouverture à la machine à coudre, en piquant à 1 mm du bord : votre bouillotte est prête.

Si vous êtes sujet aux torticolis, vous pouvez confectionner une bouillotte tout en longueur, que vous roulerez dans votre cou pour vous soulager. Dans ce cas, pensez à réaliser des surpiqûres à intervalles réguliers pour éviter que le contenu se retrouve aux extrémités de votre bouillotte sèche. Les surpiqûres peuvent également être utiles pour une bouillotte rectangulaire ou carrée, si ses dimensions sont importantes. Faites-en une seule au milieu du carré ou du rectangle : vous n’aurez ainsi pas besoin de remettre sans cesse en place la garniture.

Vous n’avez plus qu’à mettre votre bouillotte sèche au four, au micro-ondes, sur un radiateur, un poêle à bois ou au coin d’une cheminée et à profiter de ce moment de détente !