Et si vous vous mettiez au troc ? Lecture : 11 min
  1. Accueil
  2. Style de vie
  3. Et si vous vous mettiez au troc ?

Et si vous vous mettiez au troc ?

Pratique ancienne, le troc n’a jamais vraiment disparu. Il permet d’échanger un bien ou un service contre un autre, sans avoir recours à l’argent comme monnaie d’échange.


Pratique ancienne, le troc n’a jamais vraiment disparu. Il permet d’échanger un bien ou un service contre un autre, sans avoir recours à l’argent comme monnaie d’échange. Le troc séduit les Français à tel point que troquer devient presque une lubie pour certains !

Retour sur les fondamentaux du troc

Le principe du troc est très simple : il constitue un échange de biens ou de services équitables (ou pas), en accord avec les deux parties. Il s’agit d’une forme de commerce longuement utilisée dans l’histoire et qui a perduré bien après l’arrivée de l’argent comme monnaie d’échange. En effet, au moment des guerres, des pénuries ou autres moments difficiles, etc., le troc a su être une alternative intéressante.

Encore de nos jours, le troc reste omniprésent dans le paysage économique du pays. En effet, qu’il s’agisse de villages ou de grandes villes, troquer est devenu une activité ludique et même très intéressante. Parfois sous couvert de monnaies locales, il fait encore des émules pour acquérir ou réparer des objets contre un service ou un autre bien.

Pourquoi se mettre au troc ?

Vous avez très probablement des vieilleries qui traînent au fond du garage, des objets dont vous ne vous servez plus, les vêtements trop petits de vos enfants, etc. Plutôt que de les jeter, troquez-les ! Cela leur donnera une seconde vie et vous permettra d’acquérir de nouvelles choses en échange.

Voici un exemple concret : vos enfants ont besoin de nouveaux vêtements. Vous avez un carton plein d’anciens vêtements à eux, devenus trop petits. En mettant une petite annonce en ligne, vous pourrez trouver quelqu’un d’intéressé par vos vêtements et vous pourrez également avoir accès à des vêtements plus grands pour vos enfants. Il s’agit donc d’un échange de bons procédés qui ne vous aura rien coûté et qui au final, vous aura totalement satisfait.

Autre exemple : vous êtes bilingue anglais. Des enfants ont des besoins en langue pour pouvoir parler couramment ou pour simplement rattraper un niveau scolaire acceptable. Proposez vos services linguistiques en échange d’autres services. Vous pouvez tout simplement faire des cours d’anglais à un enfant dont le papa viendra vous tondre la pelouse en attendant !

Le troc est bon pour l’écologie. En effet, moins de production = moins de pollution. Il s’agit d’un moyen de consommer responsable et éthique. Il est aussi bon pour votre porte-monnaie, car il vous est inutile d’acheter si vous pouvez échanger !

Troquer est également bon pour les relations humaines. En effet, ce mode de transaction vous permet de rencontrer des gens à qui vous n’aurez probablement pas adressé la parole en temps normal. En gros, il s’agit d’une interaction similaire à celle des réseaux sociaux, mais dans la réalité et sur un périmètre localisé.

Les inconvénients du troc

Comme pour tout, il existe des inconvénients (parfois de taille) au fait de troquer… Il faut une confiance mutuelle lorsque le troc n’est pas local et ne requiert donc pas de rencontre physique. Fort heureusement, grâce à certains sites internet, les transactions se passent plus en confiance, car il y a un process très strict à suivre.

Il faut également que l’échange puisse aboutir à un effet gagnant-gagnant. Pour cela, les services doivent être à la hauteur des attentes de celui qui les reçoit et les biens doivent être en état de marche. Il n’y a aucun contrat sinon moral, permettant de lier les deux parties. La confiance est donc de mise.

Enfin, il faudra parfois chiner longtemps avant de pouvoir trouver de quoi vous satisfaire, mais le jeu en vaut souvent la chandelle ! Vous contribuez tant au respect de la planète, qu’au confort de votre foyer en économisant des sommes parfois importantes.

Pour éviter toutes les déconvenues, il est conseillé de privilégier les annonces locales et de rencontrer le troqueur. Dans les cas où cela s’avère impossible, il est bon de toujours vérifier la viabilité du site par lequel l’échange se fait. Interrogez Google sur les avis laissés, entrez en contact avec votre troqueur, etc.

Le troc sous toutes ses formes

Il existe plusieurs sortes de troc :

– L’échange de biens matériels (ressources naturelles, objets, nourriture, etc.)

– L’échange de biens non matériels (service, savoir, etc.)

– Le troc bilatéral (entre deux parties) — Le troc multilatéral (entre plusieurs parties)

– Le troc immédiat (l’échange se fait sur l’instant T) — Le troc différé (l’échange se fait plus tard, selon certaines conditions)

– Les « troc party » (des particuliers organisent des après-midis « troc » avec les voisins ou les gens du quartier)

– Le troc via des monnaies alternatives comme le SEL, l’Europa, le Sol Violette, etc. – Le troc industriel (entre entreprises aussi appelé Bartering)

Que peut-on troquer ?

En théorie, tout est « troquable ». Il suffit d’avoir quelque chose à échanger et qu’un accord puisse être trouvé entre les deux parties. Voici les biens généralement répandus dans l’univers du troc :

– Les plantes : certaines communes ou associations organisent des sessions d’échanges de graines, plants, plantes, boutures, etc.

– Certains produits alimentaires : fruits, légumes, fabrications maison (pâtés, viande, œufs, pain, etc.)

– Des meubles

– Des éléments de décoration

– Des véhicules (vélos, motos, voitures, etc.)

– Des vêtements — Des livres — Des recettes de cuisine

– Des matériaux de construction (baies vitrées, briques, tuiles, ciment, sable, terre, etc.)

– Des collections (timbres, pièces de monnaie, bandes dessinées, cartes de collection, cartes postales, etc.)

– Des animaux à donner contre un bien ou un service (à noter que l’échange d’animaux est en théorie interdit)

– Des logements

– Etc.

Comment troquer ?

Il existe aujourd’hui de multiples façons de troquer. En effet, outre le bouche-à-oreille, de nombreux événements sont organisés sur ce thème par des mairies ou autres organisations. Il arrive également que certaines entreprises proposent des échanges interentreprises (autorisé par un rapport ministériel depuis 2013). Mais la grande nouveauté reste l’utilisation des réseaux sociaux. En effet, grâce à la puissance de ce mode de communication, le troc a pris une ampleur bien plus importante, permettant les échanges d’une ville à l’autre, voire parfois même, d’un pays à l’autre.

Troc bon pour la planète

De nombreux réseaux d’échanges sont également visibles et disponibles sur internet. Il s’agit d’une nouvelle forme de troc, plus moderne et aussi plus accessible. Des réseaux communautaires pullulent sur la toile. En effet, un certain nombre de personnes souhaitent sortir du système de surconsommation et préfèrent échanger des objets d’occasion, plutôt que d’acheter des choses neuves. Le troc est donc considéré comme un acte contestataire envers la société de surconsommation. Il est également très apprécié des adeptes du mouvement « zéro déchet ».

Les monnaies alternatives ont joué un rôle prépondérant dans le retour en force du troc. En effet, elles ont contribué à revenir à certains fondamentaux, en échangeant un service contre une somme en monnaie locale. Il s’agit d’une forme de troc moderne et accessible à toute personne ayant un savoir-faire ou de la bonne volonté.

Quelles sont les plateformes de troc les plus sérieuses et intéressantes ?

Grâce à internet, ce qui était local devient désormais national. C’est en ce sens que de multiples sites ont vu le jour, permettant au troc de dépasser les simples frontières locales. Le site Social Compare a listé un certain nombre de sites de trocs, certains gratuits, d’autres payants, mais regroupant divers univers. Si vous n’avez que peu de temps, voici quelques sites internet de troc sérieux et intéressants en fonction de ce que vous cherchez :

Le comptoir du Troc

Sur ce site, des personnes mettent en ligne une petite annonce d’un bien qu’elles souhaitent troquer. Les gens intéressés les contactent pour leur proposer un bien en échange. Dès lors que les deux parties sont d’accord, chacune envoie le bien à l’autre. Ce site ne propose que des biens à échanger.

Simple Troc

Simple Troc est un site de troc permettant d’échanger tant des biens que des services. Besoin d’aide pour un déménagement, vous avez besoin d’un baby Sitter ou encore, vous souhaitez apprendre le chinois contre vos dons de fin mathématicien ? Vous pouvez trouver quelques bonnes âmes en échange d’un bien ou d’un service en retour. Ce site est parfois pollué par des offres publicitaires de ventes de crédits. Il est également possible d’y trouver des petites annonces avec un prix de vente.

À mon service 

Sur cette plateforme de petites annonces, il est possible de proposer un service ou d’un chercher un. Certains demandent parfois une compensation financière, d’autres ne demanderont qu’un autre service en retour. Ce site ne propose que des services divers et non des biens. L’inscription est gratuite.

Bibliotroc 

Voici une plateforme vous proposant d’échanger des livres pour avoir de quoi lire tout au long de l’année, sans pour autant avoir une bibliothèque à la maison. Le principe est donc de proposer vos livres contre ceux des autres. L’inscription à Bibliotroc est gratuite, mais pour pouvoir troquer, il faut payer une adhésion d’environ 20 euros par an.

Graines de troc

Il s’agit d’une plateforme spécialisée dans l’échange de graines en tous genres. Le principe est simple, vous envoyez des graines, puis en échange, vous recevez un jeton vous permettant de choisir des variétés de votre choix. Ce site est totalement gratuit.

Home exchange

Vous avez un petit budget et rêvez de partir en vacances malgré tout ? Guest to Guest vous permet d’échanger vos maisons entre particuliers, et ce, gratuitement. En vous inscrivant sur le site, vous bénéficiez de 1 150 points (Guest Points). Ceux-ci vous permettent de profiter du logement de votre choix n’importe où dans le monde. Vous n’êtes pas forcément obligé de prêter votre maison en retour à l’hôte qui vous reçoit. Ces conditions doivent être établies entre les parties. Ce site est payant pour l’inscription, mais il est tout de même possible d’utiliser ses Guest Points la première fois, sans avoir à payer.