Faire la vaisselle en mode Zéro Déchet Lecture : 3 min
  1. Accueil
  2. Style de vie
  3. Faire la vaisselle en mode Zéro Déchet

Faire la vaisselle en mode Zéro Déchet

Même en faisant sa vaisselle, on peut chercher le moyen de minimiser son impact sur l’environnement. On vous explique comment passer en mode Zéro Déchet pour faire la vaisselle que ce soit à la main ou au lave-vaisselle. Mode d’emploi.


Le temps est venu pour vous d’abandonner le fameux produit vaisselle parfumé au citron dans sa bouteille plastique et l’éponge grattoir jaune et verte qui sent mauvais et que l’on jette rapidement. Adieu sels régénérants et pastilles lave-vaisselles emballées individuellement, on vous donne nos trucs et astuces pour passer en mode ZD pour faire la vaisselle et réaliser de grosses économies au passage.

Les indispensables pour faire la vaisselle à la main

Faire la vaisselle en mode Zéro Déchet ça ne veut pas dire frotter les restes des assiettes avec les mains et gratter le fond des plats à gratin avec les ongles. On a le droit d’utiliser une brosse ou une éponge, mais on les choisit durables et biodégradables. À la rédaction d’Alternativi, on a opté pour la brosse en bois et crin de cheval dont on peut changer la tête lorsqu’elle est usée pour frotter nos assiettes.

Pour les adeptes de l’éponge, la meilleure option c’est un morceau de loofa, une fibre naturelle parfaite pour frotter, qui sert aussi bien à faire la vaisselle qu’à laver le sol ou à se gommer le corps. Pour des raisons évidentes d’hygiène, il n’est pas conseillé d’utiliser le même loofa pour faire tout ça ! Mais on peut en découper un grand en plusieurs morceaux.

Il existe aussi des éponges « écologiques » faites à base de fibres végétales biodégradables ou les tawashi, des éponges généralement fabriquées à base de chutes de tissu que l’on peut laver en machine. Elles sont quasi-inusable.

Par quoi remplacer le célèbre produit parfum citron ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour remplacer le produit vaisselle en bouteille plastique. La plus simple, aller en acheter en vrac au magasin bio avec sa propre bouteille.

Sinon, le bloc de savon de Marseille fait des miracles, c’est très économique et ça lave très bien.

Pour dégraisser et faire briller les assiettes, quelques gouttes de vinaigre blanc dans l’eau chaude suffisent !

Laver au lave-vaisselle

Les lave-vaisselles récents ont des programmes « éco » qui consomment beaucoup moins d’eau que lorsque l’on fait la vaisselle à la main. Pour savoir quel est le programme le plus économique en eau et en énergie, consultez le mode d’emploi de votre machine.

Et que met-on dedans ? Fabriquer sa poudre soi-même est probablement l’option la plus écolo. Pour cela, il vous suffit d’acheter les 3 ingrédients suivants que l’on trouve dans des sachets en papier épais au magasin bio : 200 g d’acide citrique, 200 g de soude en cristaux concentrée (anhydre) et 150 g de percarbonate de soude.

Malgré leur nom barbare, il s’agit de produits naturels entièrement biodégradables.

La recette est simplissime, il suffit de mélanger ces 3 produits en suivant les quantités indiquées, et de stocker votre recette bien à l’abri de l’humidité, dans un bocal en verre de préférence.

2 cuillères à soupe dans le lave-vaisselle par lavage et hop ! Le tour est joué !

À la place du liquide rinçage vous pouvez tout à fait utiliser du vinaigre blanc et le gros sel remplace à merveille le sel régénérant.