Faire repousser des légumes grâce à leurs épluchures Lecture : 10 min
  1. Accueil
  2. Alimentation
  3. Faire repousser des légumes grâce à leurs épluchures

Faire repousser des légumes grâce à leurs épluchures

Cette idée peut sembler saugrenue, et pourtant : il est tout à fait possible de faire repousser certains légumes grâce à leurs épluchures. Mais ce n’est pas tout : quelques-uns peuvent aussi repousser tout seuls.


Cette idée peut sembler saugrenue, et pourtant : il est tout à fait possible de faire repousser certains légumes grâce à leurs épluchures. Mais ce n’est pas tout : quelques-uns peuvent aussi repousser tout seuls. Voici les clés du succès pour faire des économies, tout en mangeant de bons légumes !

La nature fait bien les choses

Qui en doutait encore ? En réalité, la plupart des fruits et légumes ont un cycle de reproduction quasi autonome. Cela signifie qu’en mourant, le fruit ou le légume gâté va tomber au sol, ses graines vont germer en terre et certaines donneront vie à d’autres fruits ou légumes la saison suivante.

Ce phénomène est vérifiable pour à peu près tous les végétaux. Mais aujourd’hui, alors que nous avons l’habitude d’aller faire nos courses au supermarché et de trouver les légumes ou les fruits tout propres dans les rayons, beaucoup redécouvrent ces astuces oubliées…

En réalité, à partir de certains légumes achetés, vous pouvez aussi en obtenir d’autres. Quelques prérequis sont pourtant indispensables, cela va de soi.

faire_pousser

Comment obtenir de nouveaux légumes à partir d’épluchures

Lorsque vous épluchez une carotte et lui retirez ses fanes, lorsque vous coupez la partie inférieure d’un poireau ou encore lorsque vous retirez la peau des pommes de terre, etc., ne les mettez plus à la poubelle. En réalité, si vos végétaux sont frais et « beaux », vous avez de grandes chances de pouvoir replanter les « résidus » pour obtenir à votre tour de nouveaux légumes.

Il est préférable d’opter pour un produit biologique ou issu de l’agriculture raisonnée. Pourquoi ? Tout simplement parce que ledit légume n’aura peu ou pas été modifié et aura été quasi épargné par les pesticides. Enfin, les produits hybrides ne repoussent pas d’eux-mêmes !

Planter des épluchures de légumes pour donner naissance à de nouveaux produits ne date pas d’hier. Il s’agit là d’une astuce de grand-mère. Certaines personnes adeptes du zéro déchet prenaient déjà soin de recycler ces peaux ou épluchures dans leur bac à compost. D’autres les congelaient pour les réutiliser en bouillon. Maintenant, vous saurez que vous pouvez aussi les replanter pour obtenir d’autres légumes !

La marche à suivre est assez simple : il suffit de conserver la peau des légumes que vous utilisez pour ensuite les replanter en terre ou parfois les faire tremper dans l’eau. Au bout de quelque temps, vous obtiendrez des racines et après quelques semaines : un nouveau légume ! Mais attention, cela ne fonctionne pas avec tous…

Quels sont les légumes qui repoussent à partir de leurs épluchures ?

Nous consommons de nombreux légumes chaque mois. Et les plaisirs varient en fonction des saisons. Mais le coût de ces denrées alimentaires ne cesse d’augmenter. Et si vous vous lanciez dans la culture de certains d’entre eux ?

Transformez votre cuisine en laboratoire vivant et invitez vos enfants à prendre part à vos expériences. Voici les légumes qu’il est facile de faire repousser à partir de leurs épluchures :

Les poireaux et le fenouil

Sur ce type de légumes, il suffit de récupérer la partie inférieure et poilue. D’ordinaire voué à être jeté à la poubelle, ce petit élément est magique lorsqu’il est plongé dans l’eau. En effet, en immergeant les petites racines et en exposant le tout dans un endroit lumineux, vous obtiendrez de jeunes pousses après quelques jours. Repiquez-les en terre pour profiter de nouveaux légumes !

Bon à savoir : après l’achat de vos poireaux, fenouils ou oignons frais, inutile de les mettre au frigo pour les conserver. Un vase rempli d’eau fera amplement l’affaire. En changeant l’eau deux fois par semaine, les légumes dureront plus longtemps.

La salade, les choux et le céleri

Ici encore, la partie inférieure de ces légumes, si elle est plongée dans l’eau, fera naître un nouveau légume. Ou tout du moins, continuera de faire croître l’existant. Vous n’aurez plus qu’à vous servir de quelques feuilles au besoin !

En réalité, les légumes dits « verts » ont essentiellement besoin d’eau pour croître. Il faut également veiller à vaporiser les feuilles régulièrement afin qu’elles ne se dessèchent pas, surtout si l’air ambiant de votre habitat est sec. Après quelques jours, des petites racines feront leur apparition. Au bout de trois semaines à un mois, vous pouvez replanter le légume en terre. Bien sûr, l’étape de la mise en eau est facultative.

En replantant le légume directement en terre, il poussera tout seul. Pour cela, coupez la partie inférieure, puis arrosez régulièrement pour conserver une humidité constante.

Le gingembre

Cette racine parfumée est incontournable dans la cuisine asiatique. Ses vertus sont multiples, mais son prix parfois un peu élevé. Et si nous vous disions qu’il est très facile d’en avoir à profusion (et qu’en plus le gingembre est une magnifique plante d’intérieur) !

Le gingembre est autosuffisant. En « oubliant » un petit tubercule de gingembre dans un coin de la cuisine, peut-être vous êtes-vous déjà rendu compte qu’il poussait tout seul… En réalité, si vous plantez un tout petit bout (ou même une épluchure avec un tubercule) dans la terre, celui-ci repoussera tout seul ! Bien sûr, il va falloir arroser la terre et attendre quelques semaines avant de pouvoir déterrer la nouvelle racine comestible.

Petit bonus : de cette même nouvelle racine, il suffira de prélever un petit bout pour le planter et donner à nouveau naissance à un autre morceau de gingembre, et ainsi de suite ! Si vous avez aussi un tubercule de curcuma, n’hésitez pas à faire pareil ! Les feuilles rappellent celles du muguet et à vous la culture de la racine miraculeuse !

La pomme de terre

Il suffit d’un petit rien pour obtenir des pommes de terre toute l’année. En réalité, certaines pommes de terre ayant déjà des bourgeons peuvent être replantées en terre et donneront naissance à d’autres patates. Mais vous pouvez aussi vous contenter de jeter en terre les épluchures de vos pommes de terre déjà germées.

Pour les pommes de terre déjà germées, coupez-les en autant de morceaux qu’il y a de germes et laissez chacun des morceaux (avec un germe dessus) à l’air libre quelques jours (3 à 4). Cela va permettre aux morceaux de sécher et d’éviter qu’ils ne pourrissent en terre. Plantez-les dans un trou d’environ 20 cm de profondeur et ne recouvrir qu’à moitié. Un sol riche est préférable pour une meilleure croissance. Lorsque les premières feuilles feront leur apparition, il faudra recouvrir totalement le trou, afin que la plante ne casse pas.

Si vous souhaitez faire repousser une pomme de terre avec une épluchure, voici comment procéder :

L’ail

Comme le gingembre, l’ail est très facile à faire germer pour en avoir constamment dans sa cuisine. Il suffit de laisser germer une tête entière ou une gousse, puis de la replanter (germe en haut). En quelque temps, une nouvelle tête d’ail va naître et ainsi de suite. Vous ne serez plus jamais en manque pour vos petits plats !

L’avocat

L’avocat ne repousse pas grâce à sa peau, mais bel et bien par son noyau. Bien que le climat ne se prête pas du tout à la floraison de l’avocatier, vous pourrez tout de même avoir le plaisir d’observer cette magnifique plante croître. De plus, si vous en prenez soin, le petit noyau deviendra un magnifique et grand arbre !

Après avoir consommé votre avocat, nettoyez et séchez le noyau pendant quelques jours. Plantez 3 cure-dents tout autour, mais sans les enfoncer de trop. Posez-le sur un verre rempli d’eau, le côté pointu vers le haut.

Suivant les noyaux, certains ne donneront rien. D’autres auront tendance à être précoces et à se fendre en 2 semaines, pendant que d’autres encore mettront quelques jours de plus. Ne désespérez pas, parfois ils sont longs à s’éveiller. Lorsque la racine dans l’eau est assez solide, plantez le noyau en terre et observez votre bel arbre grandir. Les feuilles sont majestueuses !

Le topinambour

Ce légume racine fait partie des légumes oubliés. Il suffit de replanter leurs épluchures pour qu’ils reviennent à la vie ! La marche à suivre est identique à celle des pommes de terre et le tour est joué !

La citronnelle

Cette plante est appréciée des Asiatiques. Elle est idéale pour les infusions hivernales, afin de booster l’organisme (surtout si elle est couplée avec du gingembre et du curcuma). Si vous avez acheté un bâton frais de citronnelle, plongez-le dans l’eau jusqu’à ce que des racines apparaissent. C’est le moment de les planter en terre et de donner naissance à de nouveaux plants de citronnelle !

La carotte

Achetez des carottes en bottes avec les fanes. Coupez l’extrémité sous la fane et plongez cette partie dans l’eau. Les fanes vont continuer de pousser et après quelques jours, ce sera le moment de replanter ce plant pour en obtenir d’autres !

L’ananas

Autant vous le dire immédiatement, vous n’obtiendrez pas de nouveaux fruits, mais une jolie plante d’intérieur. Comme pour les carottes, étêtez l’ananas et retirez les deux ou trois premières feuilles côté peau. Mettez du papier absorbant ou un coton toujours bien humide dans un récipient et laissez la tête d’ananas en contact permanent avec l’eau. Au bout de quelques jours, des petites racines apparaitront. Il est temps de replanter votre ananas et de voir grandir une jolie plante !