L'Établissement Français du Sang supprime les bouteilles en plastique pendant les collectes Lecture : 2 min
  1. Accueil
  2. Santé
  3. L'Établissement Français du Sang supprime les bouteilles en plastique pendant les collectes

L'Établissement Français du Sang supprime les bouteilles en plastique pendant les collectes

L’EFS (Établissement français du sang) supprime les bouteilles en plastique lors des collectes et expérimente des alternatives plus éco-responsables pour réduire son impact environnemental.


À l’occasion de la SERD (Semaine européenne de réduction des déchets), l’EFS a annoncé la suppression des bouteilles en plastique durant les collectes et des alternatives plus écologiques seront testées. Dans un premier temps, cette expérimentation ne sera menée que dans quelques régions. Explications.

Une volonté de s’engager davantage dans une démarche de développement durable

Lors d’un don de sang, il est important d’être bien hydraté. Cela aide en effet au renouvellement du sang prélevé et permet d’éviter les éventuels étourdissements. Dans ce cadre, l’établissement français du sang distribue des bouteilles d’eau en plastique aux donneurs et leur recommande d’en boire au moins un demi-litre.

Mais avec près de trois millions de dons annuels, ce sont autant de bouteilles en plastique qui finissent à la poubelle !

Bouteilles d'eau en plastiques jetées et recyclées

Engagé depuis plusieurs années dans une dynamique de développement durable, la suppression des bouteilles en plastique était une évidence pour cet acteur public.

Afin de réduire le nombre de déchets générés lors des collectes, l’EFS met en place des solutions alternatives. C’est ainsi que les maisons du don expérimentent la mise en place de verres, de gobelets réutilisables, de carafes, ou encore de gourdes en lieu et place des bouteilles en plastiques.

Plusieurs régions pilotes

Avant d’être généralisée à toutes les maisons du don, la suppression des bouteilles en plastique est dans un premier temps expérimentée dans les régions suivantes :

  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne-Franche-Comté
  • Bretagne
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Normandie

Généraliser cette action à toutes les maisons du don permettrait d’économiser chaque année 600 000 bouteilles. Des études sont également en cours afin de pouvoir étendre cette pratique aux collectes mobiles.