Lidl cessera la publicité d'aliments mauvais pour les enfants en 2025Lecture : 3 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Alimentation
  4. Lidl cessera la publicité d'aliments mauvais pour les enfants en 2025

Lidl cessera la publicité d'aliments mauvais pour les enfants en 2025

Lidl entend arrêter toute publicité sur les aliments à destination des enfants qui sont jugés mauvais pour leur santé. Le discounter compte appliquer cette mesure progressivement pour atteindre d’ici fin 2025 la suppression de la promotion de produits qui ne répondent pas aux critères de l’OMS pour une alimentation saine.

En ce début d’année, Lidl a annoncé vouloir bannir la promotion d’aliments malsains pour les enfants afin de suivre les recommandations de l’OMS.

Promouvoir « le marketing pour une alimentation saine et durable pour les enfants »

Le géant allemand de la distribution a annoncé la nouvelle en ce début 2023. La bonne résolution de Lidl envers les enfants cette année, c’est de cesser la publicité des aliments « malsains ».

Le groupe souhaite en effet se positionner en tant que « premier détaillant alimentaire allemand à mettre en œuvre une recommandation correspondante de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ».

Pour ses propres marques également, les emballages attrayants devraient disparaître, de sorte à ne plus chercher à influencer ou séduire les bambins avec des visuels colorés ou d’autres approches ludiques.

Les seules exceptions à cette nouvelle règle que s’impose Lidl concernent les articles promotionnels pour les évènements comme :

  • Noël
  • Pâques
  • Halloween

 

Proposer une « nutrition consciente »

Lidl poursuit une dynamique de transparence envers ses clients, engagée depuis plusieurs années maintenant. Le groupe souhaite en effet mettre l’accent sur les produits sains et bons pour la santé.

Rappelons que depuis 2021, le nutri-score est apposé sur l’ensemble des produits de ses propres marques. L’apparition du profil nutritionnel des aliments grâce à cette échelle à 5 niveaux avec ses lettres en couleur avait alors poussé son principal concurrent Aldi à en faire de même.

La chaîne de supermarchés Lidl touche chaque jour des millions de clients. Selon le cabinet Deloitte, il s’agit du 4e plus gros groupe mondial en matière de distribution. Cet engagement vers « une nutrition consciente », salué par l'ONG Foodwatch, n’est donc pas sans incidence et d’autres pourraient choisir de lui emboîter le pas.




Auteur
Ces sujets peuvent vous intéresser