Info COVID 19 : nous continuons d'assurer les livraisons malgré la situation sanitaire. Prenez soin de vous
#Nettoietonkm : le hashtag écolo lancé par un Marseillais Lecture : 6 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. #Nettoietonkm : le hashtag écolo lancé par un Marseillais

#Nettoietonkm : le hashtag écolo lancé par un Marseillais

Sur les réseaux sociaux, le Marseillais Benjamin de Molliens a lancé un défi écologique : sous le hashtag #Nettoietonkm, il invite les citoyens à ramasser les déchets croisés au cours de leur sortie quotidienne d’1h autorisée durant le confinement, dans un périmètre d’1km.

 

Une attestation, des baskets et un sac poubelle

Au début du mois de novembre, Benjamin de Molliens, cofondateur de Plastic Odyssey, un projet lancé en 2018 avec pour objectif de transformer les déchets plastiques en carburant pour bateau, a décidé de lancer aux abonnés de son compte Instagram un défi écologique.

Sous le hashtag « Nettoie ton kilomètre », il appelle tout un chacun à se munir de son attestation, d’une paire de baskets et d’un sac poubelle pour ramasser les déchets croisés au cours de la promenade d’une heure et d’un kilomètre autorisée pendant le confinement.

« Le principe est simple : profiter de sa sortie d’1 heure quotidienne dans un rayon de 1 km autour de chez soi pour aller nettoyer son quartier », explique-t-il sur son compte Instagram. Les participants sont invités à se prendre en photo avec leur « butin », et à relayer l’initiative en partageant cette photo sur leur propre compte, sans oublier de mentionner le hashtag #Nettoietonkm et de nominer à leur tour 3 personnes de leur entourage.

 

Une initiative zéro déchet bien accueillie

Le défi de Benjamin de Molliens est bien accueilli sur les réseaux sociaux, et plusieurs centaines de personnes ont d’ores et déjà joué le jeu. Comme l’explique le jeune Marseillais à France 3 Provence-Alpes-Côtes d’Azur, si le geste « peut paraître vain », il a toutefois « le mérite d’être très concret et accessible, particulièrement par les enfants qui adorent ça, un peu comme la chasse aux œufs. »

Pour Benjamin de Molliens, cet engagement n’est pas nouveau. Il a également été à l’initiative de l’Expédition Zéro, qui impliquait de partir avec zéro matériel, en produisant zéro déchet et zéro impact carbone.

Sur les réseaux sociaux, il continue à poster ses récoltes quotidiennes de déchets, souvent en bord de mer, voire directement dans l’eau comme il le détaille dans un post : « dans mon kilomètre il y a... la mer ! Je mesure bien la chance que j’ai, mais aussi la responsabilité puisque c’est chez elle et ses habitants que finissent tous nos déchets sauvages. Ce matin j’ai donc enfilé ma combinaison et mes gants pour nettoyer un bout de cette merveille qui n’a rien demandé. »

Sa campagne se poursuit, et il appelle à rendre « ce défi plus viral que ce fichu virus ».

 

Pour cela, il met toutes les chances de son côté en contactant des influenceurs suivis sur les réseaux sociaux par des centaines de milliers de personnes, et même la maire de Marseille, Michèle Rubirola.