Plastic Origins : l’appli qui cartographie les lieux de pollution plastique Lecture : 4 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. Plastic Origins : l’appli qui cartographie les lieux de pollution plastique

Plastic Origins : l’appli qui cartographie les lieux de pollution plastique

L’association environnementale Surfrider Europe lance une application participative appelée Plastic Origins. Son objectif est d’identifier tous les lieux de pollution plastique en les cartographiant, afin de sensibiliser les populations et d’aider les territoires concernés.

La pollution plastique des fleuves et rivières : un fléau pour les océans

On sait aujourd’hui que 80 % des déchets plastiques présents dans les océans proviennent des fleuves et des rivières. C’est aussi 8 millions de tonnes de déchets plastiques qui sont jetés dans l’océan. Et ce, chaque année. Ces déchets menacent des milliers de mammifères marins.

Sur ces 80 % de déchets, on estime que 20 % proviennent de la flotte maritime et 80 % proviennent de l’activité humaine et terrestre.

Face à ces chiffres alarmants et pour éviter que cette pollution se propage d’eau en eau, de fleuve en océan, Surfrider a lancé l’application Plastic Origins. Grâce à cet outil, l’association environnementale tente de remonter à la source de la pollution des eaux douces, en raison des déchets abandonnés aux bords des berges et entraînés par le vent, la pluie ou encore le courant.

L’objectif est de localiser les zones de pollution les plus importantes, puis les moins importantes, pour pouvoir améliorer la situation efficacement. Lorsqu’on trouve des déchets plastiques dans une rivière, on peut facilement identifier sa provenance et le territoire touché (hameau, village, ville...), contrairement à un déchet trouvé dans l’océan qui peut venir de tout horizon.

La pollution plastique, notre affaire à tous

Au-delà des bénévoles des associations environnementales qui réalisent un grand travail de recensement des déchets plastiques, l’application de géolocalisation offre la possibilité à tous de s’investir et de cartographier cette invasion plastique.

Chaque citoyen européen est amené à participer via l’application, disponible sur Android et iOS. Pour pouvoir participer au projet, chaque volontaire doit suivre une formation en ligne de 30 minutes pour obtenir certaines compétences.

Comment faire pour recenser les déchets ?

À l’issue de cette formation, l’utilisateur est prêt pour participer au projet. Il peut ainsi partir explorer les berges de fleuves, rivières et ruisseaux de sa région, près de chez lui ou dans son coin de vacances.

1ère possibilité : Surfrider demande aux utilisateurs de filmer les zones de pollution. La vidéo est ensuite étudiée et analysée par un programme d’intelligence artificielle, puis les déchets repérés sont cartographiés sur la carte, visibles de tous les utilisateurs de l’application. L’algorithme d’IA va déterminer la classe de chaque déchet : bouteille entière, fragment, morceaux de papier plastique...

2ème option : l’association propose de signaler et de trier à la main les déchets trouvés lors d’une balade à pied ou sur l’eau en kayak. Cette option est recommandée lorsqu’il y a peu de déchets présents sur les berges et que le travail n’est pas trop long à effectuer.

Après le recensement, quelles sont les actions menées ?

Tous les déchets et informations sont collectés et disponibles sur l’appli et le site de Plastic Origins. Après cette collecte de données, Surfrider pourra commencer des recherches, sensibiliser durablement et accompagner les territoires touchés par ces déchets, ainsi que ses habitants. Le but ultime de ce projet est de détenir une carte de haute qualité indiquant tous les lieux de pollution des cours d’eau d’Europe.