Raphaël expose des déchets récupérés dans la Seine à l’aide d’aimantsLecture : 6 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. Raphaël expose des déchets récupérés dans la Seine à l’aide d’aimants

Raphaël expose des déchets récupérés dans la Seine à l’aide d’aimants

En compagnie de son père, un jeune garçon nommé Raphaël, 11 ans, utilise un aimant très puissant pour récupérer des déchets jetés au fond de la Seine. Pour alerter l’opinion, une exposition temporaire s’est déroulée en octobre dernier, à Paris, pour montrer ce qu’il a trouvé.

Depuis janvier 2020, le jeune Raphaël et son père nettoient la Seine et utilisant un aimant géant pour extraire de l’eau des déchets en métal. Ils ont remonté à la surface de multiples objets dignes d’un inventaire à la Prévert : des vélos, des trottinettes, une machine à laver, deux bancs, une platine de DJ, un appareil photo, une baïonnette du XVIIème siècle, un coffre-fort, mais aussi 70 caddies, deux motos ou encore quinze scooters.

 

Une fois sortis de la Seine, les différents objets sont déclarés à la mairie de Paris par l’intermédiaire de l’application « Dans ma rue ». Et les trouvailles les plus originales sont conservées par Raphaël.

Une exposition éphémère

Ces deux pêcheurs d’un genre très spécial ont ouvert un lieu pour exposer les objets. Une exposition éphémère a eu lieu devant le Musée d’Orsay du 18 septembre au 17 octobre 2021. De nombreux objets ont pu être exposés dans des conteneurs posés là pour l’occasion.

 

Des centaines de visiteurs ont pu constater que la Seine ne compte pas seulement des poissons. C’est en diffusant des vidéos des objets pêchés que Raphaël a pu bénéficier d’une large visibilité. Il mène ces actions souvent le weekend, été comme hiver. Rapidement, son action est évoquée dans la presse écrite, puis par différentes chaînes de télévision.

Un travail sans fin

Depuis que le père et son fils effectuent ce travail, ils constatent que la tâche est vraiment sans fin. Ils sont même contraints de nettoyer à nouveau des espaces qu’ils avaient expurgés quelques semaines auparavant. Au fil du temps, le découragement a commencé à poindre de temps en temps. En effet, l’incivilité des Parisiens est telle que la quantité d’objets repêchée ne désemplit pas.

 

Une initiative saluée

Le but de cette opération est vraiment de sensibiliser le plus grand nombre de personnes à la pollution des eaux. C’est une action citoyenne de terrain. Ainsi, l’initiative de Raphaël peut être suivie par le biais des réseaux sociaux. Raphaël est même devenu représentant de l’association « Little Citizens for Climate » à l’été 2020. Il a pu rencontrer, en septembre 2020, Anne Hidalgo pendant le World Clean up Day. À noter que le jeune homme a été récompensé par la mairie de Paris qui lui a décerné, à l’automne 2020, la médaille de la Ville.

Raphaël a été également été salué par le président de la République Emmanuel Macron qui lui a adressé un message sur sa page Instagram. Dans l’avenir, Raphaël veut organiser des sorties scolaires pour sensibiliser des élèves aux enjeux environnementaux. Le jeune garçon espère aussi exporter son idée dans d’autres villes de France. Enfin, l’UNESCO Green Citizens a noué une collaboration avec Raphaël afin de l’aider dans son projet. Il pourra de cette manière récolter plus de financements et avoir plus de bénévoles.




Ces sujets peuvent vous intéresser