Tri sélectif : que puis-je mettre dans la poubelle jaune ? Lecture : 5 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Environnement
  4. Tri sélectif : que puis-je mettre dans la poubelle jaune ?

Tri sélectif : que puis-je mettre dans la poubelle jaune ?

Entre les différents types de plastiques, le carton, le papier et les boîtes de conserve, il est parfois difficile de savoir quel emballage peut être recyclé, et dans quelle poubelle de tri sélectif il doit être jeté. Voici un petit rappel des déchets que l’on peut mettre dans la poubelle jaune.

Les emballages qui vont toujours dans la poubelle jaune

Les consignes de tri diffèrent en fonction des collectivités, certaines permettant la collecte de tous les emballages en plastique, tandis que d’autres ne recyclent que certains types de plastiques.

Toutefois, certains emballages doivent, quel que soit votre lieu d’habitation, toujours être placés dans la poubelle jaune. C’est le cas des quatre familles de déchets suivants.

1. Acier et aluminium

Les boîtes de conserve, les canettes (de type canette de soda), les aérosols (comme les déodorants), les bouteilles métalliques sans leur bouchon (par exemple les bouteilles de sirop), les barquettes jetables en aluminium. Ces emballages doivent être vides, mais il n’est pas nécessaire de les nettoyer.

2. Carton

Les cartons de type paquet de pâtes ou de riz, cartons de packs de yaourts, briques (lait, soupes ou jus de fruit par exemple). Il est nécessaire de plier ces emballages, et de ne pas les imbriquer les uns dans les autres. Comme pour l’acier et l’aluminium, ils doivent être vides, mais pas obligatoirement rincés.

3. Papier

Les journaux et revues, magazines, enveloppes, publicités et courriers, sans le film plastique dans lequel ils sont parfois emballés.

4. Plastique : PET (1), PEHD (2) et PP (5)

Les bouteilles, bidons et flacons en plastique. Il s’agit par exemple des bouteilles d’eau, d’huile, de jus de fruits, des bidons de lessive et de produits ménagers divers, des flacons de produits cosmétiques et des flacons alimentaires comme les flacons de ketchup ou de mayonnaise.

 

Le PET ou PETE (polyéthylène téréphtalate)

Le PET est un plastique recyclable. Il s’agit des produits dont le contenant est en plastique transparent, souple et léger, du type bouteilles d’eau, de jus de fruits, sauce à salade, huile de cuisine, détergent...

PET 1

PEHD ou HDPE (polyéthylène haute densité)

C’est un plastique recyclable opaque, solide et rigide, très souvent utilisé pour les bouteilles de lait, jus de fruits, détergents, flacons pour shampoings...

PP (polypropylène)

Le PP est un plastique dur et recyclable comme le PET et le PEHD. Il est utilisé pour conditionner la plupart du temps les aliments gras, du type barquettes, pots de yaourts, gourdes...

PP 5

Les autres emballages plastiques : des consignes qui diffèrent selon les collectivités

Certains emballages plastiques sont plus problématiques : ils sont parfois recyclés, mais pas systématiquement. Tout dépend de la collectivité dans laquelle vous résidez, certaines pratiquant l’extension des consignes de tri, d’autres non.

Dans les collectivités qui ont adopté le tri simplifié, tous les emballages en plastique, quel que soit le type de plastique, doivent être placés dans la poubelle jaune. Actuellement, 30 millions de Français sont concernés, et l’objectif est d’étendre ces mesures à l’ensemble du territoire d’ici 2023. L’objectif est à la fois d’augmenter la proportion de déchets plastiques recyclés, et d’inciter les Français à trier davantage en simplifiant les consignes.

À Paris par exemple, tous les plastiques peuvent être mis dans la poubelle jaune depuis le 1er janvier 2019, y compris les sacs plastiques et le film alimentaire. Dans d’autres communes, les pots de yaourt, les pots de crème fraîche, les emballages en polystyrène sont à placer dans la poubelle jaune, tandis que les sacs plastiques ne sont pas admis.

Pour être certain des consignes en matière de tri des plastiques dans votre commune, il existe un outil très pratique : le Guide du tri, élaboré par Citeo, permet de faire une recherche par type d’emballage et par commune.

 

En cas de doute, si vous n’avez pas la possibilité de vérifier, il est préférable de ne pas placer l’emballage en question dans la poubelle jaune afin de ne pas compliquer la tâche des agents chargés du tri dans les centres dédiés.

 




Ces sujets peuvent vous intéresser