Voyager Zéro Déchet : Les astuces Lecture : 5 min
  1. Accueil
  2. Style de vie
  3. Voyager Zéro Déchet : Les astuces

Voyager Zéro Déchet : Les astuces

Ne plus produire de déchets ou presque quand on a pris nos bonnes petites habitudes à la maison, c’est facile ! Seriez-vous capable de faire la même chose en voyage ? Défi !


Se passer des contenants, des emballages plastiques, des bouteilles d’eau, c’est assez facile à la maison… Mais doit-on abandonner tous nos principes lorsqu’on voyage ? Est-il possible de voyager Zéro Déchet (ou presque !) ? En tout cas, avec ces quelques trucs et astuces pour vous aider, vous serez prêts à relever le défi !

Les bouteilles d’eau, ce fléau

Quand on habite en France, aucun problème pour consommer l’eau du robinet et se passer de l’eau en bouteille. Mais lorsqu’on voyage dans des pays où l’eau courante n’est pas toujours potable ou lorsqu’il est déconseillé de la boire ? Et bien des solutions existent !

Si vous êtes en mode backpacker, en itinérant et plutôt en auberges de jeunesse, la solution c’est la gourde filtrante. Il en existe différents modèles sur le marché, qui permettent de boire de l’eau non potable, qu’elle sorte du robinet ou d’une rivière ou d’un lac, etc. Certaines vont filtrer, d’autres fonctionnent avec des LED qui purifient l’eau… À vous de trouver celle qui conviendra le mieux !

Lorsque vous louez un logement équipé d’une kitchenette ou d’une cuisine, vous pouvez procéder « à l’ancienne » et faire bouillir votre eau (1 min à gros bouillon) pour tuer les bactéries et les germes. Vous pouvez ensuite la laisser refroidir et la mettre dans votre gourde (pas forcément filtrante du coup) pour en emporter partout avec vous. Quel bonheur de se passer des bouteilles en plastique, non ?

Avoir sur soi un petit kit ZD

On aime tous voyager le plus léger possible, mais si on ne veut pas renoncer à tous nos principes à la minute où on sort du territoire, mieux vaut transporter avec soi les indispensables ZD : une paille réutilisable en métal (ça évite aussi de poser les lèvres sur des verres parfois pas très propres !), des couverts réutilisables, un ou deux sacs en tissu pas trop grands à avoir sous la main en cas d’achat (fruits, légumes, souvenirs…), une serviette en tissu (qui peut servir de serviette, de mouchoir, de torchon selon la situation !), et un sac de courses (tout petit à transporter plié dans sa pochette).

Les produits d’hygiène solides

Géniaux pour ne pas être trop chargés et ZD, de plus en plus de produits d’hygiène existent sous forme solide. Donc dans ma trousse, j’embarque le dentifrice, le shampoing et le déo solides, la brosse à dents en bambou… Si vous partez longtemps, pensez à emporter un stock conséquent, mais sachez également que dans beaucoup de pays étrangers il existe désormais des artisans qui font de la cosmétique bio et zéro déchet.

Autres accessoires utiles pour les séjours un peu longs, le bâton d’oreille lavable en métal ou en bambou, les cotons à démaquiller lavables, et pour les dames les serviettes hygiéniques lavables peuvent être vraiment utiles.

Pour les produits ménagers, quand c’est possible et qu’il reste de la place dans la valise, pourquoi ne pas se munir d’une éponge écologique et d’un morceau de savon de Marseille ? Ce dernier sert aussi bien de lessive que de liquide vaisselle.

Soyez prêts à dire « sans paille » et « sans sac »

Rares sont les endroits dans le monde qui ont complètement banni le plastique. Malheureusement, dans beaucoup d’endroits il faudra vous tenir prêt à dégainer automatiquement la phrase magique « pas de paille s’il vous plait » quand on va boire un verre et « sans sac s’il vous plait » dans les commerces.

Pour les jus où les cafés glacés, l’idéal est d’avoir votre propre contenant en verre et de le montrer à la personne qui vous sert. Pas facile au début, mais c’est une question d’habitude et ça vaut le coup parce que ça suscite généralement un élan de sympathie des gens qui comprennent votre démarche.

Acheter en vrac

À l’étranger, faire le marché est toujours une aventure super sympa et le meilleur moyen d’acheter en vrac ! Munis de quelques petits sacs en coton, vous pourrez acheter plein de denrées délicieuses !

Le smartphone pour éviter d’imprimer du papier

Sauvez les arbres et arrêtez d’imprimer vos billets de transport et réservations d’hôtels. Aujourd’hui, personne n’en a plus besoin. Le numéro de la réservation suffit, ou parfois le code barre ou QR code sur le document numérique.

Même chose pour les cartes pour se repérer… Les applications Maps Me et Google Maps seront vos meilleures amies pour vous orienter en terre inconnue.

Pour ce qui est des prospectus, des informations sur papier… Prenez une photo !