Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

DIY : Une recette de savon liquide pour les mains Lecture : 12 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. DIY : Une recette de savon liquide pour les mains

DIY : Une recette de savon liquide pour les mains

Le savon liquide pour les mains est très simple d’utilisation. La plupart du temps disponible dans un flacon pompe, il implique toutefois de devoir acheter des recharges emballées dans du plastique. De plus, les savons industriels contiennent souvent des composants qui peuvent être irritants pour la peau et nocifs pour l’environnement. Bonne nouvelle : il est très facile de fabriquer soi-même un savon liquide sain, écologique et économique. Nous vous guidons dans sa préparation.

Si le savon solide, lorsqu’il est fabriqué maison ou acheté en vrac, est 100 % zéro déchet, le savon liquide a également des avantages. Sa texture est agréable et l’utilisation d’un flacon pompe permet d’obtenir la juste dose en une fraction de seconde. Les savons liquides industriels regorgent de conservateurs, colorants, additifs et autres substances pas toujours très saines, ni pour la peau ni pour l’environnement. Elles peuvent également être irritantes et finissent par assécher les mains. Très facile à réaliser vous-même, le savon liquide maison est écologique, économique et sans risque pour votre peau. De la recherche des bons ingrédients à ses conditions de conservation, nous vous accompagnons dans la fabrication de votre savon liquide écolo !

Savon liquide pour les mains : Une recette simple et efficace

Pour être efficace, un savon doit avoir une action désinfectante. C’est le rôle que jouent, dans la recette que nous vous proposons, l’huile essentielle de tea tree, la cire d’abeille et dans une certaine mesure, le miel. Pour respecter votre peau, il ne doit pas l’assécher, mais l’hydrater. Pour cela, on dit oui aux huiles végétales !

Les ingrédients

Le savon de Marseille

L’appellation « savon de Marseille » n’étant pas protégée, n’importe quel fabricant peut aujourd’hui prétendre fabriquer du savon de Marseille, même lorsque la recette traditionnelle n’est pas du tout respectée.

Aujourd’hui, il existe encore trois savonneries fabriquant un savon de Marseille véritable, situées dans la ville ou la région de Marseille : la savonnerie Marius Fabre, la savonnerie du Midi et la savonnerie Le Fer à Cheval. Elles ont conservé la recette authentique, qui se compose de quatre ingrédients : des huiles végétales dont l’huile d’olive, l’eau, la soude et le sel marin. D’autres savonneries produisent également du véritable savon de Marseille, mais il n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

Cube de savon de Marseille 250 g pur olive
Revenez aux traditions avec ce savon de Marseille GAIIA à l’huile d’olive bio. Avec sa formule hypoallergénique, il est idéal pour la toilette de toute la famille.

Différents critères peuvent vous aider à identifier un vrai savon de Marseille :

  • Sa composition : il contient au maximum 7 ingrédients et se compose d’huiles exclusivement végétales, dont l’huile d’olive. La mention « 72 % d’huiles végétales » apposée sur l’emballage et tamponnée sur le pain de savon est une bonne indication.
  • Sa forme est rarement complexe : il s’agit généralement d’un cube, parfois d’un ovale.
  • Sa couleur et son odeur : le savon de Marseille est naturellement brun, beige ou vert. Toute autre couleur doit vous faire fuir ! Si le savon n’a absolument aucune odeur d’huile d’olive, il est probable qu’il ne s’agisse pas d’un savon de Marseille.
  • Son origine géographique : le véritable savon de Marseille est fabriqué… à Marseille, ou dans sa région. Il peut bien sûr être fabriqué ailleurs, et vous trouvez également du faux savon de Marseille à Marseille-même, ce qui ne facilite pas les choses. Mais sachez que le véritable procédé de saponification est appelé « procédé marseillais » et dure entre 5 et 10 jours. D’une manière générale, le vrai savon de Marseille est fabriqué au chaudron. Si vous trouvez cette mention sur le savon, c’est bon signe.

Le véritable savon de Marseille ne contient pas d’allergènes, de colorants ou d’adjuvants de synthèse. Il est donc important, surtout lorsque vous fabriquez un savon liquide maison, de ne pas utiliser le premier savon venu.

Les huiles végétales

Pour plus de douceur, vous pouvez ajouter à votre savon liquide des huiles végétales. Comme vous êtes amené à utiliser ce savon plusieurs fois par jour, il est préférable d’utiliser une huile douce et hydratante.

Huile de coco naturelle

Impossible de toutes les lister, mais vous pouvez par exemple choisir :

  • L’huile de coco : nourrissante et hydratante, elle calme les rougeurs, apaise la peau et l’assouplit.
  • L’huile de macadamia est régénérante, nourrissante et cicatrisante.
  • L’huile d’olive est très hydratante, riche en acides gras essentiels et en vitamine E.
  • L’huile d’amande douce est nourrissante et apaise les irritations et les démangeaisons.
  • L’huile d’avocat est riche en antioxydants et favorise la production de collagène.
  • L’huile de noisette hydrate la peau sans laisser de pellicule grasse après le rinçage.

Toutes ces huiles végétales sont à choisir bio de préférence, tout comme les huiles essentielles, le miel et la cire d’abeille qui composent cette recette.

La cire d’abeille jaune

Cette cire est naturellement produite par les abeilles pour construire les alvéoles de leur ruche. Elle possède de nombreuses vertus : elle est riche en vitamine A, hydratante, réparatrice et antibactérienne.

Il faut distinguer la cire d’abeille jaune, pure et devant sa couleur au pollen et à la propolis, de la cire d’abeille blanche, qui a souvent été traitée. Elle peut toutefois avoir été blanchie naturellement au soleil.

À lire aussi
Comment utiliser la cire d'abeille de façon responsable ?
La cire d’abeille sert à bien des choses : lustrer les meubles, réaliser des cosmétiques maison, faire des activités manuelles avec les enfants, imperméabiliser des tissus, etc. Découvrez tous les bienfaits de la cire d’abeille et les conseils pour l’utiliser de façon responsable.

Le miel

Le miel est hydratant et cicatrisant. Il calme les irritations et les rougeurs et aide à réguler la production de sébum. De plus, ses propriétés antiseptiques justifient sa présence dans un savon !

L’huile essentielle de tea tree

L’huile essentielle de tea tree est un puissant anti-infectieux, antibactérien, antifongique et anti-inflammatoire. Elle est très bien tolérée. Toutefois, si le savon est susceptible d’être utilisé par une femme enceinte ou allaitante ou par un enfant de moins de trois ans, n’y mettez aucune huile essentielle.

Huile essentielle d'arbre à thé 12 ml
L’huile essentielle d’arbre à thé est reconnue pour ses bienfaits antibactériens et antimicrobiens. Elle est utilisée dans les formules de soins capillaires et cutanés.

La recette

Pour fabriquer votre savon liquide maison, vous aurez besoin des éléments suivants :

  • 500 ml d’eau
  • 35 g de savon de Marseille véritable
  • 5 g de cire d’abeille jaune
  • 3 cuillères à soupe de miel
  • 2 cuillères à soupe d’huile végétale au choix (coco, macadamia, amande douce, olive, avocat)
  • 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree
  • deux casseroles
  • un entonnoir ou une bouteille coupée
  • une râpe
  • une cuillère, de préférence en inox
  • un mini-fouet
  • un flacon pompe

Avant de commencer à préparer votre savon, lavez-vous les mains et désinfectez votre plan de travail avec de l’alcool à 70 °C ou 90 °C, ainsi que vos ustensiles de cuisine en les faisant bouillir dans l’eau pendant dix minutes. Toute préparation cosmétique maison doit faire l’objet de mesures d’hygiène basiques, mais très importantes pour la qualité et la conservation de votre produit.

Procédez ensuite ainsi :

  • Portez les 500 ml d’eau à ébullition dans une casserole.
  • Pendant ce temps, râpez votre savon de Marseille. Si vous souhaitez passer cette étape, sachez que vous pouvez trouver du véritable savon de Marseille en copeaux.
  • Faites fondre à feu très doux, dans une deuxième casserole, vos trois cuillères à soupe de miel.
  • Quand l’eau bout, ôtez la casserole du feu et versez-y progressivement, tout en mélangeant énergiquement à l’aide du mini-fouet, les copeaux de savon de Marseille et la cire d’abeille.
  • Ajoutez ensuite le miel, l’huile végétale de votre choix et les gouttes d’huile essentielle de tea tree.
  • Fouettez énergiquement puis, quand le mélange est bien homogène, laissez-le refroidir.
  • Quand votre savon liquide est froid, versez-le dans le flacon pompe (idéalement un flacon de récupération ou un flacon en verre) à l’aide d’un entonnoir ou d’une bouteille coupée en deux.

Votre savon est prêt et peut être conservé pendant environ un mois, à l’abri de la lumière (choisissez de préférence un flacon pompe opaque) et de la chaleur.

Savon liquide mains maison

Comment se laver rigoureusement les mains ?

En ces temps d’épidémie, il n’est pas inutile de rappeler les bonnes règles à respecter en matière d’hygiène des mains. Ces consignes, rappelées chaque hiver par le Ministère de la Santé, sont tout aussi utiles durant l’épidémie de coronavirus qu’en période de grippe ou de gastro-entérite.

Il est indispensable de se laver les mains :

  • Avant de préparer les repas, de les servir ou de manger.
  • Après être allé aux toilettes, avoir pris les transports en commun, avoir visité une personne malade, avoir toussé, éternué ou s’être mouché, et de manière générale après chaque sortie à l’extérieur.

Pour être vraiment efficace, le lavage des mains doit se faire à l’eau et au savon et durer environ trente secondes. Il s’effectue en six étapes :

  • Frottez vos mains paume contre paume.
  • Nettoyez bien le dos de vos mains.
  • Croisez vos doigts pour y faire passer le savon ;
  • Lavez le dos de vos doigts.
  • N’oubliez pas vos pouces.
  • Nettoyez également le bout de vos doigts et vos ongles.

Séchez-vous les mains dans une serviette propre et, dans le doute, plutôt que de réduire à néant vos efforts en les essuyant dans une serviette pleine de bactéries, laissez-les sécher à l’air libre.

Le nettoyage des mains est la mesure d’hygiène la plus efficace pour éviter la transmission des virus. Si vous n’avez pas d’eau et de savon à disposition, optez pour un gel hydroalcoolique. 

À lire aussi
DIY : 2 recettes de gel hydroalcoolique maison
Se laver les mains plusieurs fois par jour est essentiel. En pleine période d’épidémie, comment faire face à la pénurie de gel hydroalcoolique ? Le fabriquer soi-même ! Voici deux recettes de solution antibactérienne DIY à réaliser chez soi.

Maintenant que vous disposez d’un savon liquide fabriqué maison, bio et écolo, vous ne risquez pas de vous assécher les mains en vous les lavant fréquemment !