Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

Les alternatives pour passer au zéro papier Lecture : 9 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. Les alternatives pour passer au zéro papier

Les alternatives pour passer au zéro papier

Le papier est omniprésent dans nos vies et il est difficile d’imaginer que nous pourrions nous en passer totalement. Des livres aux factures en passant par le papier toilette, il existe pourtant des solutions permettant de tendre vers le zéro papier. Quelles sont les alternatives au papier ? Le numérique est-il la solution idéale ?

Le papier est un produit de consommation courante que nous utilisons chaque jour, parfois sans y prêter attention. Pourtant, la fabrication, l’acheminement, le blanchiment, l’impression et le transport du papier sont autant d’étapes qui consomment énormément de ressources naturelles. Mais peut-on réellement tendre vers le zéro papier ? Voici 7 exemples de produits en papier que nous utilisons au quotidien et leurs alternatives.

Les emballages alimentaires 

Lorsque vous faites le marché ou quand vous allez à la boulangerie, à la charcuterie, chez le poissonnier ou le fromager, les aliments sont le plus souvent emballés dans du papier. Or, ce papier est généralement utilisé une seule fois avant d’être jeté.

Il est tout à fait possible de le remplacer par des sacs réutilisables en tissu ou des contenants réutilisables. Les commerçants seront peut-être surpris la première fois que vous leur présenterez votre propre contenant, mais ils s’adapteront très vite. Et qui sait, vous donnerez peut-être des idées aux clients présents dans le magasin !

À lire aussi
Les alternatives aux sacs plastiques quand on fait ses courses 
Voici quelques astuces pour pouvoir complètement vous passer des sacs plastiques au supermarché (et ailleurs aussi !).

Le papier essuie-tout

Alternatives essuie-tout

Si l’essuie-tout est très pratique pour se nettoyer la bouche ou les mains pendant le repas, éponger l’eau d’un verre renversé ou faire disparaître rapidement une tache, il existe de nombreuses alternatives plus durables.

Torchons et serviettes en tissu, chiffons microfibres lavables, etc. : réutilisables, ils vous permettent de stopper votre consommation d’essuie-tout et de réaliser des économies.

À lire aussi
DIY : Fabriquer de l'essuie-tout lavable
Dans la cuisine, nous amassons une quantité énorme de déchets. Entre les emballages superflus, les serviettes en papier, les films alimentaires, etc., cela peut sembler difficile d’alléger un peu la poubelle. Et pourtant, ne serait-ce que pour les essuie-tout, il existe une méthode toute simple : opter pour la version lavable à faire soi-même !

Les livres

Alternatives aux livres

Le livre est un sujet sensible, tant cet objet est un support chargé d’émotion. Pourtant, le papier est fabriqué à partir de la pâte à bois, elle-même obtenue le plus souvent par des procédés chimiques. Colle, colorants, azurants optiques : la réalité n’est pas très poétique.

Les liseuses sont une excellente alternative au livre papier : grâce à l’encre électronique, elles offrent un confort de lecture comparable au papier, voire supérieur puisque l’on peut grossir les caractères selon ses besoins. Elles permettent de stocker des milliers de livres, faisant gagner une place considérable, ont une bonne durée de vie et une excellente autonomie.

Le papier toilette

Alternatives papier toilette

Vous grimacez à l’idée de vous en passer ? Pourtant, il est possible de changer cette habitude culturelle en ayant recours à des solutions tout autant voire plus hygiéniques. Dans de nombreux pays, on se nettoie avec de l’eau et du savon. Au Japon, les toilettes à jet d’eau sont très répandues. Vous pouvez en faire l’acquisition, ou bien vous lancer dans l’utilisation de papier toilette lavable.

Vous grimacez encore ? Certaines personnes ont fait le choix de limiter l’utilisation de papier toilette réutilisable aux petites commissions, pour une transition plus douce…

À lire aussi
Les alternatives zéro déchet au papier toilette
Bien souvent, le papier toilette, dernier bastion avant de devenir 100 % zéro déchet, pose question. Par quoi remplacer ces rouleaux devenus indispensables dans notre vie de tous les jours ? C’est le moment de briser les tabous, et de proposer des alternatives crédibles pour que votre passage aux WC soit lui aussi ZD !

Les serviettes hygiéniques jetables

Alternatives serviette hygiénique

Les serviettes hygiéniques sont en partie composées de cellulose. Elles contiennent également de nombreuses substances potentiellement nocives pour l’organisme. Aujourd’hui, il est tout à fait possible de les remplacer par des serviettes hygiéniques lavables en tissu ou encore par des culottes menstruelles, lavables et réutilisables. De nombreuses femmes ayant fait l’expérience d’irritations et de désagréments divers liés aux serviettes jetables ont vu ces symptômes disparaître avec les serviettes lavables ou les culottes menstruelles.

Pour les culottes menstruelles, le budget initial est assez important : chaque culotte coûte une trentaine d’euros minimum, et il vous en faut environ quatre ou cinq pour couvrir un cycle menstruel, selon la durée et l’intensité de vos règles. Cette dépense est néanmoins amortie en moins d’un an.

Les agendas

Alternatives agenda

Il s’agit souvent d’une préférence personnelle, mais les agendas papier peuvent aisément être remplacés par des agendas en ligne que vous pouvez synchroniser avec votre mobile.

Les agendas en ligne présentent deux avantages de taille, outre le fait qu’ils permettent de limiter la consommation de papier : ils sont partageables avec d’autres personnes, très pratique en cas d’organisation de réunion professionnelle par exemple, et sont consultables à distance. Aucun risque de les perdre ou de les oublier !

Les reçus, factures et billets

Alternatives ticket de caisse

Lors du passage au péage, quand vous retirez de l’argent ou achetez un ticket de métro par exemple, vous avez la plupart du temps le choix d’imprimer ou non un reçu. Peut-être avez-vous le réflexe d’en demander un, en cas de problème. Mais en y pensant bien, n’avez-vous pas souvent fini par mettre votre reçu à la poubelle sans même le regarder ?

Les factures, elles, peuvent vous être utiles en cas de démarche administrative ou de recherche de logement notamment. Heureusement, elles sont aujourd’hui quasiment toutes disponibles en version numérique. Si vous recevez encore des factures papier, rapprochez-vous de l’organisme en question pour bénéficier de l’envoi de factures dématérialisées.

Les billets de train, d’avion, de bus ou encore de places de concerts sont le plus souvent disponibles en version numérique. Si vous disposez d’un smartphone, ne les imprimez pas, mais téléchargez-les et présentez votre téléphone lors du contrôle.

Faut-il pour autant passer au tout numérique ?

Le numérique a aussi un impact environnemental, qu’il est possible de réduire en adoptant les bons réflexes.  

À lire aussi
Cinq astuces pour réduire son empreinte numérique
Tous ces appareils que nous utilisons quotidiennement, pc, tablettes, smartphones et autres objets connectés génèrent de la pollution. Les data centers, ou centres de données, qui abritent des milliers de serveurs consomment énormément d’électricité. Voici cinq astuces simples pour participer à votre échelle à la réduction de l’impact du numérique sur l’environnement.

Selon une étude réalisée par EcoInfo et le CNRS, les usages varient tellement d’un support à l’autre qu’il est difficile de se prononcer en faveur du tout papier ou du tout numérique.

Par exemple, si vous lisez trois livres par an, la version papier sera plus écologique, car la fabrication et la fin de vie d’une liseuse ont un bilan carbone non négligeable. En revanche, si vous en lisez plus de vingt chaque année, votre impact environnemental sera beaucoup moins important avec une liseuse qu’avec des livres papier.