Zéro déchet : boutique de produits ecoresponsables et réutilisables

10 astuces pour réduire sa consommation de plastique Lecture : 10 min
  1. Accueil
  2. News
  3. Style de vie
  4. 10 astuces pour réduire sa consommation de plastique

10 astuces pour réduire sa consommation de plastique

Le plastique est un véritable fléau pour l’environnement, tout particulièrement pour les océans qui en contiennent de plus en plus. Consommé par la faune aquatique, il intègre la chaîne alimentaire et rejoint nos assiettes. Mais peut-on vivre au quotidien sans plastique ? Voici 10 astuces pour limiter notre consommation et réduire nos déchets plastiques.

Chaque année, 300 millions de tonnes de plastique sont produites dans le monde et 8 à 12 millions finissent dans les océans. Le moyen le plus efficace de lutter contre cette pollution est d’agir à la source : en réduisant notre propre consommation de plastique. Ainsi, les risques de voir emballages et autres objets du quotidien flotter parmi les poissons diminueront de manière drastique. Il existe quelques astuces simples à mettre en œuvre pour réduire nos déchets plastiques.

Opter pour une brosse à dents en bambou

Brosse à dents en bambou

Les dentistes conseillent de changer de brosse à dents tous les trois mois. Or, les brosses à dents en plastique ne sont généralement pas recyclables, car composées de plastiques différents.

Il existe aujourd’hui des alternatives, la plus populaire étant la brosse à dents en bambou. Légère, biodégradable, compostable, elle est tout aussi efficace que sa consœur en plastique et beaucoup plus écologique.

Privilégier les cosmétiques solides

Shampoing solide

Votre salle de bains est l’une des pièces concentrant le plus de plastique. La plupart des produits sont généralement conditionnés dans des contenants en plastique qui finissent à la poubelle lorsqu’ils sont vides.

Heureusement, les cosmétiques solides rencontrent de plus en plus de succès : savon, shampooing, dentifrice, déodorant, baume corporel, etc. La plupart du temps bio et naturels, ces produits sont plus sains pour votre organisme et présentent l’avantage d’être fournis sans emballage, ou dans des emballages réutilisables comme le métal ou le verre.

S’équiper de sacs en tissu

Sac en tissu

500 milliards de sacs en plastique sont consommés chaque année dans le monde, pour une utilisation souvent inférieure à une heure.

Du tote bag au filet à provisions, il existe des sacs lavables et réutilisables de toutes sortes et de tous formats. Très pratiques pour faire vos courses en vrac ou sur le marché, ils vous permettent d’éviter les sacs en plastique jetables, qui sont encore trop souvent distribués dans les petits commerces malgré leur interdiction. Vous pouvez aussi y conserver votre pain ou les placer directement au frigo pour entreposer vos légumes.

À lire aussi
Les alternatives aux sacs plastiques quand on fait ses courses 
Voici quelques astuces pour pouvoir complètement vous passer des sacs plastiques au supermarché (et ailleurs aussi !).

Faire ses courses en vrac

Courses en vrac

De nombreuses épiceries spécialisées dans le zéro déchet sont aujourd’hui implantées dans toute la France. Les grandes surfaces s’y sont également mises et nombre d’entre elles proposent désormais un rayon vrac. On y trouve de tout, des céréales aux croquettes pour animaux en passant par les farines, les huiles ou les fruits secs.

En achetant des produits non emballés, vous contribuez à la protection de l’environnement, mais vous réalisez également des économies : d’une part, les produits en vrac sont moins chers, car vous ne payez pas le packaging, d’autre part vous pouvez prendre seulement la quantité nécessaire. Plus besoin d’acheter un kilo de farine pour une recette qui n’en demande que 300 grammes !

À lire aussi
Aliments vendus en vrac : Quels contenants et comment bien peser ?
Pour limiter au maximum notre production de déchet, on peut tenter d’acheter un maximum de produits en vrac, si possible en les transportant dans nos propres contenants. On vous explique comment vous organiser au mieux.

Faire ses courses avec des boîtes en verre

Boites en verre

Lorsque vous allez sur le marché ou chez les commerçants de proximité, les sacs en tissu ne sont pas toujours adaptés. Que ce soit chez le boucher, le poissonnier ou le traiteur, les aliments sont la plupart du temps emballés dans du papier ou du plastique.

Munissez-vous de contenants en verre, matériau très écologique, car durable et 100 % recyclable, et demandez à ce qu’on vous serve vos achats directement dedans. Les commerçants joueront le jeu, et vous inspirerez peut-être d’autres clients.

Boire dans une gourde

Bouteilles réutilsables

L’eau en bouteille coûte 100 à 300 fois plus cher que l’eau potable du robinet à laquelle nous avons facilement accès en France. De plus, les bouteilles en plastique représentent une énorme source de pollution : ce sont les déchets les plus retrouvés dans les mers et les rivières européennes. 20 000 bouteilles en plastique sont produites chaque seconde dans le monde.

Lorsque vous n’êtes pas à la maison, vous pouvez vous munir d’une gourde ou d’une bouteille réutilisable qui vous évitera l’achat de nombreuses bouteilles jetables. Idéalement en inox, isotherme si vous le souhaitez, elle vous accompagnera partout et vous permettra de vous hydrater sans polluer.

Choisir des vêtements en fibres naturelles

Vêtements matières naturelles

Les vêtements synthétiques libèrent à chaque passage en machine de nombreuses microparticules de plastique. Celles-ci ne sont pas filtrées par les stations d’épuration et rejoignent les cours d’eau et les océans.

Les fibres naturelles comme le lin ou le chanvre sont idéales, car la culture de ces plantes ne nécessite pas de pesticides et très peu d’eau. À défaut, le coton bio est aussi une bonne option et les vêtements de seconde main sont à privilégier pour économiser les ressources naturelles.

À lire aussi
Des machines à laver équipées de filtres à microfibres en plastique à partir de 2025
Le lavage des vêtements libère des microplastiques qui vont finir leur course au fond des océans. À partir de 2025, les fabricants devront équiper leurs machines à laver de filtres permettant de retenir les microfibres en plastique. En attendant, que pouvons-nous faire à notre échelle pour limiter cette pollution ?

Acheter une boîte à repas

Boîte à repas

Pour éviter les sandwichs et les plats préparés suremballés mangés sur le pouce lorsque vous travaillez, investissez dans une boîte à repas. Durable, réutilisable, facile d’entretien, elle vous permettra de réaliser des économies et de manger des repas sains préparés la veille à la maison.

Utiliser des emballages alimentaires en tissu

Emballage cire d'abeille

Il est certes possible de faire l’économie de film alimentaire en plastique en couvrant ses plats à l’aide d’une assiette par exemple. Il existe cependant une alternative plus pratique qui rencontre un franc succès : les bee wraps (ou emballages alimentaires à base de cire d’abeille).

Lavables et réutilisables des centaines de fois, ils s’assouplissent au contact de la chaleur de vos mains et épousent la forme des aliments et des plats à protéger. Encore mieux : ils sont respirants et ont des propriétés antibactériennes naturelles, ce qui vous permet de conserver votre nourriture plus longtemps.

À lire aussi
DIY : Fabriquer un film alimentaire réutilisable en coton et cire d'abeille
Vous en avez assez des films alimentaires jetables ? Pourquoi ne pas passer aux films réutilisables ? Vous pouvez même les réaliser facilement chez vous et avec peu de matériel.

Fabriquer ses produits ménagers maison

Produits ménagers maison

Les produits ménagers sont une autre source de pollution plastique : au fil du temps, le marketing s’est affûté et chaque produit remplit désormais une fonction précise, avec comme conséquence la multiplication des flacons et bouteilles en plastique.

Pourtant, il est tout à fait possible de fabriquer facilement et à moindre coût des produits ménagers naturels dans des contenants recyclés ou durables. Avec seulement trois ou quatre ingrédients, vous pouvez par exemple réaliser un produit nettoyant multi-usage écologique et sain. Vous gagnez ainsi de l’argent, de la place et contribuez à la préservation de l’environnement !

À lire aussi
DIY : Fabriquer un nettoyant multi-usages écologique
Les produits d’entretien industriels contiennent presque tous des substances toxiques qui contribuent à la pollution de l’air intérieur de nos logements. Or, il est tout à fait possible de fabriquer un nettoyant multi-usages très efficace et naturel, avec seulement deux ou trois produits écologiques.